Image default
Non classé

Sur les chemins du vin de Rhône

S’étendant sur plus de 79 hectares, la vallée du Rhône s’étale entre deux zones comprises entre Avignon et Viennes. La vallée de Rhône septentrionale et la vallée de Rhône méridionale sont les zones réparties sur plusieurs départements de la rive droite et de la rive gauche. En raison de sa forte productivité, elle est devenue le deuxième vignoble français, juste après Bordeaux. En effet, c’est 3,5 millions d’hectolitres qui sont récoltés par an. Les vins de la vallée de Rhône font partie des vins les plus appréciés de la région. Découvrez ici l’histoire qui se cache derrière la Côte de Rhône et les caractéristiques de l’appellation des Costières de Nîmes.

De l’antiquité au temps actuel

Le vignoble de la vallée de Rhône date depuis des temps anciens. Dans l’antiquité, le vin était une denrée appréciée et recherchée. Les Romains, ayant compris l’importance de l’exploitation vinicole dans la région, créent un vignoble à Vienne. Au XIVème siècle, les Papes venus s’installer à Avignon et en raison de leur amour pour le vin, procèdent à la construction de plusieurs vignobles pontificaux

En 1731, le vin vallée du rhone a connu une réglementation. Celle-ci vient protéger la réputation du vignoble en lui prescrivant des règles de productions strictes. L’appellation AOC a ainsi vu le jour. 

Les cépages de la vallée de Rhône

Selon la réglementation en vigueur, 21 cépages sont autorisés pour cette appellation que ce soit à titre principal ou secondaire. 

Ainsi, les cépages principaux sont les suivants :

  • le Grenache ;
  • le Mourvèdre ;
  • la Syrah ;
  • la Roussanne ;
  • la Marsanne ; 
  • le Viognier ;
  • le Grenache blanc ;
  • la Clairette ;
  • le Bourboulenc.

Quant aux cépages secondaires, il faut retrouver ici : 

  • le Counoise ;
  • le Cinsault ; 
  • le Grenache gris,
  • le Viccarèse ;
  • le Carignan ;
  • le Camarèse,
  • le Marselan,
  • l’Ugni blanc,
  • le Muscat blanc à petit grain ;
  • le Picpoul blanc.

Avec cette variété de cépage, la production en vin rouge est de 60 %, celle en vin blanc est estimée à 31 % et celle en vin rosé est évaluée à 9 %. 

Les appellations AOC des Costières de Nîmes 

Les appellations dans la région viticole du Rhône sont multiples. Il en existe qui est connues sous le nom de Châteauneuf-du-Pape, de Crozes Hermitage, de Clairette de Die, etc. Mais, il en existe aussi une qui propose des vins typiquement rhodaniens. Il s’agit de l’AOC des costieres de nimes qui est un domaine s’étendant sur 24 communes et représente 4500 hectares. Cette région présente les trois couleurs de vins et chacune d’elle regroupe obligatoirement un mélange de deux cépages en son sein. 

Ainsi, les cépages autorisés pour les blancs sont le Roussanne, le Grenache blanc, le Marsanne, la Clairette, le Bourboulenc, le Vermentino, le Viognier et le Macabeu

Pour les vins rouge et rose, il est utilisé les cépages suivants : Grenache, Cinsault, Carignan, Mourvèdre et Syrah.

Il faut ajouter à tout ce qui précède que les vins des Costières de Nîmes sont des vins très fruités. Ils sont conservables entre 2 à 5 ans pour un vin rouge et 2 à 3 ans pour un vin blanc.

D'autres articles

Comment faire appel aux pompes funèbres ?

Journal

Qu’est-ce qu’un divorce par consentement mutuel ?

Journal

Un défibrillateur à disposition de tous permet de sauver des vies

Journal

Quand faire appel à un serrurier 

Emmanuel

Top 4 des conseils et astuces lorsqu’on débute dans le vapotage

Emmanuel