Image default
Maison

Changement de menuiseries : de quelles aides peut-on bénéficier ?

Changer de fenêtres en optant pour du double ou triple vitrage est une alternative efficace pour bénéficier d’une meilleure isolation et réduire le montant de ses factures. Pour soutenir les propriétaires dans leurs travaux de rénovation énergétiques, différentes aides sont mises à la disposition des ménages.

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique

Si vous entreprenez des travaux de rénovation énergétiques, c’est parce que les performances de vos installations actuelles sont insuffisantes. Afin d’économiser sur l’énergie perdue, vous pouvez contacter un professionnel possédant la mention RGE (reconnu garant de l’environnement) comme Le Roi de la Fenêtre qui procédera à un diagnostic à votre domicile afin de vous proposer des fenêtres adaptées aux besoins de votre domicile. En étant propriétaire de votre résidence principale et cette dernière ayant été achevé depuis plus de 2 ans, il est possible de bénéficier du crédit d’impôt transition énergétique (CITE) pour votre projet de rénovation. Cette aide financière pour changer ses fenêtres est accordée aux ménages à revenus modestes jusqu’au 31 décembre 2020 et sera ensuite étendue à tous les ménages.

Le CITE 2020 est calculé sur un plafond qui ne dépasse pas 75 % des dépenses en travaux et qui est plafonné à 2400 euros pour une personne (célibataire, divorcée ou veuve) et 4800 euros pour un couple. Il est en revanche cumulable avec une aide de l’état pour changer sa porte d’entrée par exemple.

Les subventions parallèles pour un changement de fenêtres

Outre le CITE pour financer vos travaux de rénovation énergétiques, il est possible de bénéficier de l’éco-prêt à taux zéro octroyé par l’ANAH. Ce prêt permet de bénéficier d’un financement de la part de la banque en étant exonéré de frais de dossier et d’intérêts. Ce dernier est plafonné à 7000 euros remboursables sur 15 ans au maximum.

En ayant recours aux services d’un artisan RGE, il est aussi possible de bénéficier d’une prime pour le changement de fenêtres auprès des fournisseurs d’énergie. Cette aide est une compensation de ces derniers par rapport à leurs activités polluantes. Elle n’est pas soumise à une exigence quant aux ressources du demandeur.

Enfin, il est aussi possible de profiter d’une TVA à 5.5 % dans le cadre de travaux de rénovation concernant des portes ou fenêtres isolantes. Il faut toutefois que le logement concerné par les travaux soit ancien et que l’artisan intervenant ait le statut de RGE.

D'autres articles

Débarrassage d’objets encombrants à Lyon, un vrai casse-tête

Journal

Des meubles de qualité pour un grand confort

Journal

Parquet flottant : les 4 avantages

Journal

Le meuble TV est un élément décoratif à part entière

Journal

Le revêtement mural pour une décoration de rêve

Journal

Pourquoi choisir une porte d’entrée en PVC

Journal