Image default
Santé

ECBU : indication, résultats et interprétation de l’examen cytobactériologique des urines

L’ECBU (examen cytobactériologique des urines) est une analyse de l’urine prescrite dans le cadre d’un diagnostic ou du suivi d’une infection urinaire. L’analyse va comporter deux volets : la numération des différents types de cellules présentes au sein de l’urine du patient (examen cytologique) et la mise en culture de l’échantillon (examen bactériologique).

Comment se préparer ?

Dans le cas le plus fréquent, le prélèvement est réalisé au domicile à l’aide d’un kit fourni par le laboratoire d’analyse ou acheté en pharmacie.

Le prélèvement doit être réalisé en respectant des règles strictes afin d’éviter toute contamination de l’échantillon:

  • Le prélèvement doit idéalement être réalisé le matin lors de la première mictionLa miction est l’action d’uriner.. c’est le matin que la quantité de bactéries est maximale.
  • Le prélèvement doit être amené au laboratoire le plus rapidement possible, idéalement dans l’heure suivante. En cas d’empêchement, l’échantillon doit être conservé au réfrigérateur pendant un maximum de 12 heures.
  • Une hygiène intime maximale est nécessaire au moment du prélèvement. La zone urogénitale et les mains doivent être traitées avec une solution antiseptique.
  • N’ouvrez le récipient qu’au dernier moment.
  • Le « premier jet » ne doit pas être prélevé, il peut en effet contenir des bactéries provenant de l’urètre et ce qui fausserait les résultats de l’analyse.
    • ECBU sur sonde: Le risque de contamination de l’échantillon par des germes venant de l’extérieur est particulièrement élevé chez un patient équipé d’une sonde urinaire. Le prélèvement se fait à l’aide d’une seringue au niveau du tube reliant la vessie à la poche urinaire.

 

  • ECBU chez le nouveau-né et le nourrisson: la réalisation du prélèvement est délicate chez l’enfant qui n’est pas encore propre. On utilise une poche collectrice appliquée directement après nettoyage de la zone urogénitale à l’aide d’une solution antiseptique.

Résultats

    • L’examen cytologique est l’étude des différents type de cellules retrouvées au sein de l’urine. les quantités sont exprimées en unités par millilitre d’urine (/mL), ou en unité par microlitreUn microlitre correspond à un millième de millilitre. d’urine (/µL).

.

  • Les cultures sont les cultures des bactéries éventuellement présentes au sein de l’urine.

Interprétation

Examen cytologique

Couleur: la couleur de l’urine n’a qu’une faible valeur du point de vue du diagnostic. Une urine très claire peut toutefois être indicatrice d’une dilution importante de l’urine et modifier l’interprétation des autres résultats. (une urine claire associée à une quantité de leucocyte à la limite des seuils peut conduire à un diagnostic d’infection urinaire).

Aspect: l’aspect trouble ou limpide de l’urine n’aura pas d’incidences sur le diagnostic.

Cellules épithéliales: la présence de cellules épithéliales est normale. Les cellules épithéliales sont les cellules qui tapissent et protègent la paroi interne de la vessie. Elles sont évacuées par la miction.

Cylindres: les cylindres hyalins et cylindres granuleux sont des structures composant normalement les tubes produisant l’urine au niveau des reins. La présence d’un nombre important de cylindres (nombre supérieur à 8000/mL pour les cylindre hyalins, 1000/mL pour les cylindres granuleux) peut être indicatrice d’une infection touchant un rein.

Cristaux: les cristaux sont équivalents à des calculs de très petites tailles. La présence de cristaux ne présente pas d’intérêt du point de vue du diagnostic d’infection urinaire.

Levures: Environ 3% des infections urinaires sont provoquées par une levure (candida albicans) ou un mycoplasme. La présence de levures peut indiquer une infection par candida. En revanche, l’absence de levure ne permet pas d’exclure la posibilité d’une inféction d’origine bactérienne.

Leucocytes: la quantité de leucocytes est l’élément le plus décisif de l’ECBU. Des leucocytes au dessus de 20000/mL signent dans la quasi-totalité des cas une infection urinaire.

Hématies: la présence d’hématies (globules rouges) en faible nombre est normale.Un nombre important (au delà de 25000/mL) conforte la possibilité d’une infection, mais ne constitue pas un élément décisif du diagnostic.

 

Cultures

Des cultures bactériennes positives sont un élément décisif du diagnostic. On parlera alors de bactériurie.

Rechercher:

D'autres articles

Fièvre Q : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Électroconvulsivothérapie : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Sinus pilonidal : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Scintigraphie de la vésicule biliaire : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Shampoing solide : pourquoi opter pour ce nouveau type de cosmétique ?

administrateur

Implants capillaires : que faire suite à l’opération ?

administrateur

Comment trouver un bon sophrologue à Paris ?

administrateur

Infection urinaire chez la femme : symptômes, prévention et traitements

Irene

Infection urinaire et grossesse: symptômes, prévention et traitements

Irene