Image default
Santé

Échocardiographie d’effort : définition, cause, symptômes, traitement

L’échocardiographie d’effort, également appelée échographie de stress ou test d’effort, est utilisée pour évaluer le bon fonctionnent du cœur et des vaisseaux.

Il vous sera demandé d’accomplir un effort physique sur un tapis roulant ou un vélo fixe tandis que les médecins mesurent votre tension et votre rythme cardiaque. Lorsque votre rythme cardiaque atteint un pic, le médecin réalise des images échographiques de votre cœur pour déterminer si l’alimentation en sang et en oxygène de vos muscles cardiaques lors de l’exercice est suffisante.

Si vous éprouvez une douleur thoracique et s’il pense que celle-ci peut-être due à une maladie de l’artère coronaire ou à un infarctus du myocarde (crise cardiaque), le médecin peut vous prescrire une échocardiographie d’effort. Ce test est également employé pour les patients en rééducation cardiaque, afin de déterminer quelle quantité d’exercice leur corps peut tolérer sans danger. Le test permet également de déterminer l’efficacité de traitements tels qu’un pontage aortocoronarien avec greffe, une angioplastie ou des médicaments contre l’angine de poitrine et l’arythmie cardiaque.

Préparation

Ce test est habituellement pratiqué dans un laboratoire écho-cardiographique ; il peut également être réalisé au cabinet de votre médecin traitant ou dans un autre environnement médical. Sa durée est d’ordinaire de 45 à 60 minutes.

Avant le test :

  • veillez à ne rien boire ni manger durant trois à quatre heures avant l’heure du rendez-vous pour votre test ;
  • si vous êtes fumeur/fumeuse, ne fumez pas le jour du test ; la nicotine peut interférer avec votre rythme cardiaque ;
  • ne consommez pas de café ni aucun médicament contenant de la caféine sans consulter au préalable votre médecin ;
  • Si vous suivez un traitement médicamenteux, demandez à votre médecin s’il est souhaitable que vous preniez vos médicaments le jour du test. Certains médicaments cardiaques (tels que les bêtabloquants, le dinitrate d’isosorbide, le mononitrate d’isosorbide et la nitroglycérine) ne doivent pas être pris avant le test. Si vous prenez également des médicaments destinés à contrôler votre diabète, informez-en votre médecin.
  • Portez des vêtements amples et confortables. Puisqu’il vous sera demandé de faire de l’exercice, pensez à porter de bonnes chaussures de marche ou de sport.

Interventions

Votre médecin devra déterminer comment fonctionne votre cœur lorsque vous êtes au repos afin de se faire une idée précise de son fonctionnement. Le médecin commencera par placer sur votre poitrine 10 électrodes (petits capteurs collants) reliées à un électrocardiographe (ECG). L’ECG mesurera l’activité électrique de votre muscle cardiaque, et en particulier, le rythme et la régularité des battements. Il est probable que votre tension sera surveillée et relevée tout au long du test.

Vous vous allongerez ensuite sur le côté et le médecin réalisera un échocardiogramme, ou une image ultrasonique, de votre cœur au repos. Il appliquera sur votre peau un gel spécial avant d’utiliser un appareil (transducteur), qui émet des ondes sonores pour créer des images des mouvements et des structures internes de votre cœur.

Épreuve d’effort

Après l’échocardiogramme au repos, vous vous exercerez sur un tapis roulant ou un vélo fixe. En fonction de votre condition physique, le praticien pourra vous demander d’accroître l’intensité de votre exercice. La durée de l’exercice diffère selon les personnes. Elle dure en général de six à 10 minutes.

Il vous sera demandé de faire de l’exercice jusqu’à ce que vous éprouviez de la fatigue, afin d’accroître votre rythme cardiaque autant que possible. Si vous éprouvez une sensation de vertige ou de faiblesse, ou une douleur, thoracique ou autre, du côté gauche, informez-en immédiatement le médecin.

Échocardiographie d’effort

Dès qu’il vous est demandé d’interrompre l’exercice, le médecin réalise une nouvelle échographie. Celle-ci est destinée à réaliser de nouvelles images de votre cœur alors qu’il est soumis à un effort. Au cours de la période de récupération qui suivra, vous marcherez calmement, afin que votre rythme cardiaque redevienne progressivement normal. Le médecin surveillera votre ECG, votre rythme cardiaque et votre tension jusqu’à ce que les niveaux redeviennent normaux.

Risques

Ce test est sûr et non-invasif. Les complications sont rares. Elles peuvent néanmoins prendre les formes suivantes :

  • rythme cardiaque anormal ;
  • vertiges ou évanouissement ;
  • crise cardiaque.

Résultats

L’échographie de stress est un test très fiable. Votre médecin généraliste ou cardiologue vous expliquera les résultats. Lorsqu’ils sont normaux, votre cœur fonctionne bien et vos vaisseaux sanguins ne sont sans doute pas bloqués en raison d’une maladie coronarienne.

Un résultat anormal peut indiquer que votre cœur ne pompe pas le sang efficacement en raison d’un blocage de vaisseaux sanguins, ou parce que votre cœur a été endommagé par une crise cardiaque.

Le diagnostic d’une maladie coronarienne et l’évaluation précoce de votre risque de cardiaque peuvent contribuer à prévenir des complications ultérieures. Ce test peut également permettre de déterminer si votre programme de réadaptation cardiologique en cours fonctionne bien.

D'autres articles

Trachéotomie : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Détermination de la teneur totale en protéine : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Dans quel cas faire appel à un médecin de garde

Journal

Pourquoi privilégier les compléments alimentaires pour prendre soin de vos cheveux ?

administrateur

L’analyse de l’osmolalité sanguine (analyse de l’osmolalité sérique) : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

6 solutions naturelles contre les cystites

Irene

Les avantages de la vitamine B12 et de la gelée royale

Journal

Infection de la vessie : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Dermatomyosite : définition, cause, symptômes, traitement

Irene