Image default
Santé

Les différents types de maux de tête : définition, cause, symptômes, traitement

Un mal de tête correspond à tout type de douleur à la tête, au cuir chevelu ou à la nuque. Il existe de nombreux types de maux de tête, aux causes extrêmement variées. Certains sont mineurs et durent quelques secondes ou quelques heures, d’autres peuvent durer des jours voire des semaines et vous gêner dans votre travail ou vos activités quotidiennes. Certains maux de tête peuvent être le signe de problèmes graves pouvant entraîner une mort immédiate.

Heureusement, la plupart des maux de tête ne sont le signe d’aucune maladie sérieuse et peuvent être traités par une combinaison adéquate de médicaments, de changements d’environnement, de gestion du stress, ou de simples changements dans l’alimentation ou le mode de vie.

Voici certains types de maux de tête parmi les plus courants :

La céphalée de tension

La céphalée de tension est le type le plus courant de maux de tête. Elle se caractérise par une douleur sourde et continue (non pulsatile) et une sensation de contraction ou de pression tout autour de la tête. Elle n’est généralement pas invalidante. Les personnes souffrant de céphalée de tension décrivent souvent la douleur comme la sensation d’avoir la tête serrée dans une bande élastique . La céphalée de tension peut durer d’une demi-heure à plusieurs jours. Elle est due à une tension des muscles de la tête, de la nuque ou du visage pouvant provenir du stress, de l’anxiété, d’une dépression, d’une activité physique trop intense, ou de la station assise ou allongée dans une position inconfortable.

La migraine

La migraine se caractérise par une douleur forte, lancinante ou pulsative, se manifestant souvent d’un seul côté de la tête, et invalidante. La cause exacte de la migraine n’est pas pleinement comprise. Pendant longtemps, il était généralement admis que la migraine et ses symptômes étaient la conséquence de problèmes de vaisseaux sanguins au niveau de la tête. Cependant, de récents travaux ont montré que, si la constriction des vaisseaux sanguins peut certes entraîner une douleur, la cause intrinsèque de la migraine réside dans un trouble du système nerveux central.

La migraine peut aussi être accompagnée de nausées et de vomissements et/ou d’une sensibilité à la lumière ou au bruit. Beaucoup de gens ressentent des auras – sensations physiques inhabituelles telles que la vision de couleurs ou de flashs lumineux ou des picotements dans les mains ou les pieds – quelques heures ou quelques minutes avant le début d’une migraine.

Céphalées vasculaires

Les cépahlées vasculaires sont des phénomènes répétés de maux de tête aigus n’excédant pas quelques heures chacun. Ces maux de tête se manifestent généralement pendant le sommeil et peuvent survenir une ou plusieurs fois par jour pendant des semaines ou des mois. La douleur liée aux céphalées vasculaires se manifeste brusquement et est souvent ressentie comme une douleur très intense derrière un oeil. La douleur peut s’accompagner d’un œil larmoyant, d’un affaissement de la paupière ou d’une contraction de la pupille, ou de la congestion d’une narine. Les céphalées vasculaires sont plus fréquentes chez les hommes jeunes que parmi les autres groupes démographiques.

Céphalées par abus médicamenteux

Les céphalées par abus médicamenteux sont souvent liées à une utilisation abusive de médicaments contre les maux de tête. L’organisme s’adapte aux médicaments, et lorsque leur effet s’estompe, les maux de tête réapparaissent. Le nombre maximum de prises varie en fonction des médicaments.

Céphalées dues à la sinusite

La céphalée due à la sinusite est une douleur faciale et à l’avant de la tête causée par une inflammation des sinus liée à une infection. La douleur est généralement plus intense au réveil et lorsqu’on se penche en avant.

Céphalées causées par le froid (dite de la crème glacée)

Ces maux de tête surviennent lorsqu’on avale trop vite des aliments froids ou gelés. Ils se caractérisent par une forte douleur au front qui disparaît au bout de quelques minutes. Boire chaud peut soulager rapidement la douleur. Ces maux de tête peuvent aussi être le signe de problèmes dentaires.

Les maux de tête comme symptômes

Les maux de tête peuvent aussi être les symptômes de maladies plus graves, telles que :

  • tumeur au cerveau ou anévrisme
  • accident vasculaire cérébral
  • commotion cérébrale
  • méningite
  • grippe
  • encéphalite

Les maux de tête sont rares chez l’enfant, donc si un enfant se plaint d’avoir mal à la tête , il est important de le prendre au sérieux. Vous devez consulter votre médecin rapidement si vous souffrez d’un mal de tête que vous qualifieriez du pire de votre vie ou en cas de maux de tête récurrents. Il est possible qu’ils soient le signe d’un problème grave. Pour des maux de tête chroniques et réguliers, vous pourrez consulter votre médecin au moment qui vous conviendra ; en revanche, en cas de nouvel épisode de mal de tête ou de maux de tête accompagnés de vomissements, de raideur à la nuque, d’élocution inarticulée ou de faiblesse, consultez immédiatement votre médecin.

D'autres articles

Attention, choisissez bien votre pharmacie en ligne !

Journal

Oreillons : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Infection urinaire : symptômes, prévention et traitements

Irene

Cystite : symptômes, prévention et traitement

Irene

Infection urinaire chez la femme : symptômes, prévention et traitements

Irene

Anomalies congénitales : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Infection urinaire chez l’homme : causes, symptômes

Irene

Comment trouver un bon sophrologue à Paris ?

administrateur

Qu’est-ce que la CPAM

Journal