Image default
Santé

Symptômes de l’arthrose : définition, cause, symptômes, traitement

Les symptômes de l’arthrose sont causés par la dégradation du cartilage couvrant les articulations synoviales. La dégénérescence du cartilage expose les os de l’articulation et entraîne un contact direct entre les os, source de violente douleur. La perte de cartilage peut également affecter la forme de l’articulation compromise et causer une raideur ou encore réduire l’amplitude de mouvement. Les symptômes d’arthrose peuvent affecter n’importe quelle articulation, mais sont cependant plus fréquents au niveau des mains, des genoux, du cou et du bas du dos.

Symptômes courants de l’arthrose

Raideur

Ce symptôme courant d’arthrose est d’ordinaire le plus marqué le matin ou après de longues périodes d’inactivité ou de repos. Les articulations peuvent être douloureuses, rigides et peu mobiles.

Douleur

Souffrance et douleur sont fréquentes dans les articulations touchées par l’arthrose ; des douleurs musculaires peuvent également affecter les tissus environnements. D’ordinaire, le siège de la douleur est au même endroit que les articulations affectées. La douleur est la plus intense au réveil ou après une période d’inactivité. Douleur et sensibilité peuvent être causées par l’inflammation des articulations, des ostéophytes (excroissances osseuses des articulations affectées) ou des nerfs coincés dus au gonflement et au déplacement de structures anatomiques autour du nerf.

Gonflement

Ce symptôme fréquent d’arthrose est souvent source de raideur et de douleur. Le gonflement est la réaction du corps à des facteurs d’irritation, tels que des contacts directs entre les os ou d’autres lésions.

Flexibilité réduite et amplitude de mouvement limitée

La raideur, la douleur et les gonflements autour des articulations affectées peuvent empêcher une personne atteinte d’arthrose de faire faire à ses articulations des mouvements d’une amplitude normale.

Excroissances osseuses (ostéophytes)

Ces petites excroissances osseuses peuvent être naturelles ou se développer en réponse à une inflammation d’une articulation. Les excroissances osseuses sont les plus fréquentes là où les os se rejoignent, au niveau des articulations. Elles peuvent néanmoins se former à l’intersection des os et tendons. Les excroissances osseuses peuvent parfois apparaître comme de petites grosseurs dues autour des articulations affectées par l’arthrose. Même si elles ne sont pas, en soi, douloureuses, les excroissances osseuses peuvent être soumises à des frictions contre un nerf ou un os, ce qui engendre des douleurs supplémentaires.

Fatigue

L’inflammation est causée par des médiateurs chimiques (cytokines), qui peuvent être source de fatigue. Les personnes atteintes d’arthrose doivent souvent accomplir un effort physique supplémentaire pour effectuer les tâches quotidiennes élémentaires (boutonner une chemise, sortir les poubelles, etc.). Cette combinaison peut créer une sensation subjective de fatigue.

Dépression et/ou anxiété

Les personnes atteintes d’arthrose sont sujettes à un risque accru d’anxiété et de dépression. La raison la plus évidente réside dans le fait que toute personne souffrant de douleurs chroniques est exposée à des niveaux chroniques de stress. Ce stress peut conduire à la dépression ou à l’anxiété, en particulier en l’absence de dispositifs sains de gestion de cette situation.

Fièvre

La fièvre n’est généralement pas un symptôme de l’arthrose. Toutefois, lorsqu’il existe une composante inflammatoire substantielle à l’arthrite, les patients peuvent présenter une fièvre modérée.

Symptômes d’arthrose et urgence

L’arthrose peut avoir un impact négatif sur votre qualité de vie ; il ne s’agit néanmoins pas, en général, d’une maladie requérant une intervention urgente. Si néanmoins, vous présentez l’un ou l’autre des symptômes suivants, vous devez appeler immédiatement votre médecin :

  • votre douleur articulaire perdure plus de trois jours ;
  • vous éprouvez des douleurs articulaires violentes inexpliquées ;
  • l’articulation affectée est considérablement gonflée ;
  • vous avez des difficultés à faire bouger l’articulation ;
  • votre peau autour de l’articulation est rouge ou chaude au toucher ;
  • vous êtes fiévreux/fiévreuse ou perdez du poids de manière non intentionnelle.

D'autres articles

Gel hydroalcoolique : comment bien le choisir ?

Journal

Molluscums pendulums (acrochordons, ou polypes fibroépithéliaux) multiples

Irene

Syndrome de Ménière : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Culture et échantillon prélevé soigneusement (en milieu de jet) : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Comment faire un test de paternité ?

Journal

Santé : quelles sont les règlementations pour les jouets ?

administrateur

Diurèse : définition

Irene

Panneau métabolique de base : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Que savoir de la consultation en ophtalmologie ?

administrateur