Image default
Santé

Électronystagmographie (ENG) : définition, cause, symptômes, traitement

L’électronystagmographie (ENG) est un test qui examine le mouvement des yeux pour évaluer le fonctionnement de deux nerfs crâniens. Il s’agit : 1) du nerf auditif (aussi appelé vestibulocochléaire ou cochléo-vestibulaire), qui relie le cerveau à l’oreille interne responsable du contrôle de l’ouïe et de l’équilibre, et 2) du nerf moteur oculaire commun, qui relie le cerveau aux muscles des yeux.

Objet

L’ENG est conçue pour détecter les troubles dans les parties de l’oreille interne responsables de l’orientation et de l’équilibre, ainsi que dans les nerfs qui relient le cerveau aux yeux et aux oreilles.

Le médecin pourra recommander cet examen si vous présentez l’un des symptômes suivants :

  • étourdissements
  • vertige
  • problèmes d’équilibre
  • perte auditive

Il pourra aussi réaliser une ENG si vous souffrez d’une des maladies suivantes :

  • syndrome de Usher : un trouble qui provoque une surdité totale
  • névrome du nerf auditif : une tumeur à croissance lente dans le nerf qui relie le cerveau à l’oreille
  • labyrinthite : inflammation de l’oreille interne
  • maladie de Ménière : un trouble de l’oreille interne qui affecte l’équilibre
  • toute lésion connue de l’oreille interne

Si vous souffrez d’une de ces maladies, le médecin réalisera probablement des ENG de façon régulière pour suivre l’efficacité du traitement et l’évolution de la maladie.

Types

Il existe un certain nombre de types différents d’ENG. Le médecin pourra en administrer un ou plusieurs.

Épreuve calorique à l’eau

Pour cette épreuve, des électrodes sont collées au-dessus, au-dessous et de chaque côté de vos yeux. Une autre électrode est fixée sur votre front. Votre tête étant maintenue en position, le médecin verse de l’eau froide dans une de vos oreilles. Les électrodes enregistreront tous les mouvements de votre œil quand l’eau stimule votre oreille interne et les nerfs adjacents. Quand l’eau pénètre dans l’oreille, les yeux devraient se déplacer rapidement d’un côté à l’autre. Le médecin suivra ensuite la même procédure avec l’autre oreille.

Pour la prochaine étape de l’épreuve, le médecin versera de l’eau tiède dans une de vos oreilles. Cela devrait entraîner un mouvement rapide des yeux dans la direction de l’eau, puis un mouvement lent dans la direction opposée. Il fera de même avec l’autre oreille.

Essai d’étalonnage

Pour cet essai, le médecin vous demandera de suivre des yeux une lumière qui se trouve à environ deux mètres de vous. Cela permettra de déterminer si vous souffrez d’une maladie qui fait que les mouvements des pupilles dépassent leur cible.

Examen du gaze nystagmus (nystagmus de fixation du regard excentré)

Le nystagmus est un mouvement involontaire de l’œil qui reflète la détection du mouvement par le cerveau. Il peut être rapide ou lent. La personne qui en souffre n’en est pas consciente.

Pour cet examen, le médecin vous demandera de vous asseoir ou de vous allonger et de regarder fixement une lumière immobile. Cette mire est placée directement en face de vous ou sur le côté. L’examen permettra d’évaluer votre capacité de regarder fixement une cible sans produire de mouvement involontaire des yeux.

Étude de la poursuite oculaire

Alors que pour l’examen du gaze nystagmus il faut se concentrer sur une lumière fixe, pour cette étude, il faut suivre une lumière qui se déplace latéralement comme le balancier d’une horloge. Cette étude évalue dans quelle mesure vous pouvez bouger les yeux.

Épreuve optocinétique

Lors de cette épreuve, le médecin vous demandera de garder la tête immobile tout en suivant des yeux une lumière qui se déplace à travers votre champ de vision puis en sort, et y revient.

Épreuve de position

Pour cette épreuve, le médecin vous demandera de tourner rapidement la tête d’un côté ou de vous allonger, puis de vous asseoir ou de vous lever très rapidement. Cette épreuve mesure l’activité de vos yeux quand vous effectuez ces mouvements.

Résultats

Si les résultats de vos ENG sont anormaux, cela peut indiquer un problème d’oreille interne ou de la région du cerveau qui contrôle le mouvement des yeux.

D’autres maladies ou lésions du nerf auditif peuvent provoquer le vertige, notamment :

  • troubles des vaisseaux sanguins qui entraînent un saignement dans l’oreille
  • caillots sanguins dans l’oreille
  • tumeurs dans l’oreille
  • troubles héréditaires
  • endommagement de l’oreille interne
  • médicaments qui sont toxiques pour le nerf auditif
  • sclérose en plaques
  • rubéole
  • troubles du mouvement
  • certains poisons

Risques

Il existe quelques risques minimes liés à l’ENG, notamment des vertiges ou une légère nausée.

Vous ressentirez aussi peut-être un léger inconfort pendant l’épreuve calorique à l’eau. Ceux qui ont reçu un diagnostic de rupture de tympan ne doivent pas effectuer cette partie de l’épreuve.

Tout problème de dos ou de cou dont vous souffrez peut être aggravé par les mouvements rapides ou les changements de positions qu’il faut effectuer lors de certains de ces tests.

Certaines maladies ou certains médicaments peuvent affecter le fonctionnement ou l’exactitude de l’ENG, notamment :

  • déficience visuelle
  • cérumen
  • clignements d’yeux fréquents
  • sédatifs, médicaments contre le vertige et tranquillisants

Avertissements

Si vous portez un stimulateur cardiaque, ne faites pas d’ENG car les appareils peuvent interférer avec la fonction du stimulateur.

Préparation

Informez votre médecin si vous prenez des médicaments sur ordonnance ou en vente libre, ou des suppléments à base de plantes médicinales.

Le médecin recommandera de ne pas manger quatre heures avant le test et d’éviter de boire de la caféine ou de l’alcool de 24 à 48 heures avant. Il vous demandera aussi de ne pas prendre de sédatifs, de tranquillisants ou de médicaments contre le vertige avant le test.

Le matin de l’examen, nettoyez vos oreilles pour retirer le cérumen.

Si vous portez un appareil acoustique ou des lunettes, apportez-les le jour de l’examen.

On vous demandera peut-être de signer un formulaire de consentement avant de passer l’examen.

Suivi

Une fois que le médecin aura terminé l’examen, il retirera les électrodes et nettoiera la pâte conductrice.

Si vous ressentez des symptômes tels que la nausée, des étourdissements ou de la faiblesse, vous devrez vous asseoir jusqu’à ce qu’ils disparaissent.

Le médecin vous indiquera quand reprendre les médicaments que vous avez cessé de prendre pour cette intervention.

D'autres articles

Santé : quelles sont les règlementations pour les jouets ?

administrateur

La transition écologique a un impact sur votre santé

Journal

Introduction à la pneumopathie d’inhalation : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Prévention des maux de tête : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Échocardiographie d’effort : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Shampoing solide : pourquoi opter pour ce nouveau type de cosmétique ?

administrateur

Infection urinaire chez l’homme : causes, symptômes

Irene

Dosage des antistreptolysines O (ASLO) : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Psoriasis – aperçu : définition, cause, symptômes, traitement

Irene