Image default
Bien-être

Hygiène intime homme : quelles sont les bonnes habitudes ?

L’hygiène corporelle revêt une importance capitale pour rester en bonne santé et pour profiter d’une vie sociale normale. Et si elle fait plus parler d’elle pour les femmes que pour la gent masculine, l’hygiène intime des hommes n’est pas à reléguer au second plan. Si elle a beau être moins complexe relativement, elle passe également par des habitudes qu’il est bien de connaître. Voici quelques conseils et informations pour maintenir les testicules, le périnée et le pénis dans un état de propreté irréprochable.

Pourquoi mettre un soin particulier à laver les parties intimes

La zone poilue du pubis, les muqueuses et le gland de l’homme doivent faire l’objet d’un soin méthodique sur une base quotidienne. Quelques gestes de base en matière de propreté permettent d’éviter l’apparition de toute série de répercussions désagréables ou même de problèmes sanitaires.

Les odeurs malodorantes, les mycoses, les rougeurs ou les boutons en tout genre (et même des infections spécifiques ou sexuelles transmissibles dans certains cas) : ce sont autant de possibilités dont il est important d’avoir connaissance. Certaines parmi ces conséquences seront ainsi clairement plus graves que d’autres. Avoir des boutons ne signifie tout de même pas forcément faire preuve d’un manque de propreté. Vous devez en revanche savoir comment soulager une douleur aux testicules, ou encore pouvoir contrôler l’état de vos organes génitaux. Des lésions inhabituelles, des vésicules prenant l’apparence d’un bouquet : certains signes doivent alerter et peuvent évoquer des soucis de santé. Prendre soin quotidiennement de vos parties intimes vous permettra de détecter à temps des symptômes, ou d’éviter des problèmes d’inconfort liés à un manque de propreté.

Fréquences et pratiques élémentaires pour une bonne hygiène

La bonne fréquence et les habitudes liées à l’hygiène corporelle en général tiennent en partie au type d’activité professionnelle que l’on mène, de la pratique régulière du sport, de notre activité sexuelle ou simplement notre environnement. Il en va de même pour la toilette intime.

  • Une bonne douche au minimum chaque jour est suffisante pour rester relativement propre et en bonne santé. Ce passage quotidien à la salle de bain sera donc l’occasion de laver avec soin les parties intimes, pour les maintenir propres.
  • Il est recommandé de ne pas tomber dans un excès qui peut être néfaste. Plus de 3 toilettes intimes au quotidien peuvent entraîner un déséquilibre au niveau de la proportion naturelle de microorganismes qui assurent la défense de nos muqueuses et de notre peau.
  • Pour le lavage des parties intimes, il est conseillé de privilégier des produits doux et fabriqués spécifiquement pour ce besoin. Les produits inadaptés peuvent en pratique entraîner l’apparition de lésions et des démangeaisons désagréables.
  • Le rasage des poils sur le pubis ou les testicules représentera une bonne habitude pour faciliter le maintien d’une bonne hygiène.
  • Après les rapports sexuels, il peut être intéressant pour l’hygiène générale de prendre un bon bain. Cela permet d’éviter les odeurs ou la gêne liée à la transpiration par exemple. En revanche, pour les parties intimes, un rinçage avec une eau à la bonne température peut se révéler suffisant, sauf si vous faites usage de lubrifiants ou de produits spécifiques.

D'autres articles

Et si au lieu d’une liposuccion, vous optiez pour une vibroliposculpture ?

Journal

Qu’est-ce qu’une culotte en coton bio ?

Emmanuel

Le savon au lait de chèvre, le partenaire beauté d’une peau qui renait

Journal

Pourquoi passer au cosmétique solide maintenant ?

administrateur

Un massage tantrique pour éveiller vos sens

administrateur

Recettes healthy : est-ce efficace pour perdre du poids ?

Journal

Paralysie du sommeil : définition et comment lutter ?

administrateur

Le guide ultime des vêtements chauffants !

administrateur

Le secret d’un beau sourire

Journal