Image default
Santé

Psoriasis – aperçu : définition, cause, symptômes, traitement

Le psoriasis est une maladie cutanée chronique caractérisée par des plaques rouges sur la peau, fréquemment accompagnées de squames blanches-argent de cellules cutanées mortes. Le psoriasis n’est pas contagieux.

Il semblerait que le psoriasis soit une maladie auto-immune, ce qui signifie que le système de défense du corps attaque des cellules saines du corps. Il en résulte la création de cellules cutanées qui arrivent à maturité et meurent en moins d’une semaine, ce qui est extrêmement rapide dans la mesure où, d’ordinaire, il faut un mois à une cellule cutanée pour parvenir à maturité et remplacer une cellule morte.

L’accumulation de cellules mortes à la surface de la peau s’appelle la plaque . Même si celle-ci peut survenir partout sur le corps, elle est plus fréquente dans les zones suivantes :

  • les mains ;
  • les coudes ;
  • les jambes ;
  • le dos ;
  • le thorax ;
  • les ongles des doigts ;
  • les ongles des pieds ;
  • le cuir chevelu ;
  • les plis des fesses et de l’aine.

La fondation nationale américaine du psoriasis (National Psoriasis Foundation) estime que 7,5 millions d’Américains et 125 millions de personnes dans le monde (environ 2,2 % de la population) sont atteintes de psoriasis, ce qui en fait la maladie auto-immune la plus répandue du monde.

Même si le psoriasis est une pathologie cutanée, il ne s’agit pas d’un simple problème cosmétique. Les symptômes extérieurs du psoriasis peuvent affecter l’estime de soi d’une personne, ainsi que son image personnelle, ce qui peut être à l’origine de problèmes dans sa vie quotidienne, tels que l’anxiété et l’aliénation.

Types de psoriasis

Il existe divers types de psoriasis qui se distinguent par 1) la zone du corps touchée ; et 2) le type des plaques. Il s’agit notamment des produits suivants :

Psoriasis du cuir chevelu

Ce type de psoriasis se distingue par la présence de plaques sur le cuir chevelu qui peuvent aisément être confondues avec des pellicules. Environ la moitié des personnes atteintes de psoriasis ont également un psoriasis du cuir chevelu.

Psoriasis en plaques

Présent n’importe où sur le corps, le psoriasis en plaques est la forme la plus courante de la maladie. De petites bosses rouges se répandent et des cellules de peau morte s’en détachent aisément.

Psoriasis inversé

Ce type de psoriasis se distingue par des lésions enflammées lisses situés aux endroits où la peau plisse ou plie, comme les aisselles, l’aine ou sous la poitrine.

Psoriasis érythrodermique

Ce type de psoriasis perturbe profondément l’équilibre chimique du corps. Il affecte l’essentiel du corps et génère des symptômes tels qu’une desquamation, des douleurs et des démangeaisons violentes, au point que l’apparence de la peau est celle d’une brûlure. Cette forme de psoriasis peut également rendre très malade.

Psoriasis pustuleux

Caractérisé par des lésions ayant l’apparence de cloques remplies de pus, ce type de psoriasis peut être cantonné à une zone limitée ou largement répandu. Il peut s’agir d’une forme précédant le psoriasis en plaque, ou au contraire, apparaître chez des personnes déjà atteintes de psoriasis.

Psoriasis pustulaire palmo-plantaire

Ce type de psoriasis pustulaire est à l’origine de la formation de pustules sur les côtés du talon ou à la base du pouce. La peau devient ensuite plus foncée et pèle.

Psoriasis en gouttes

Cette forme se signale par la présence de petits points rouges, dont la taille augmente rapidement, et qui entraînent fréquemment l’apparition de plaques sur le cuir chevelu, les bras, les jambes et le torse. Il arrive que ces symptômes disparaissent sans traitement mais réapparaissent ultérieurement sous la forme de psoriasis en plaque.

Psoriasis de l’ongle

Cette forme de psoriasis affecte les ongles de la main et du pied avec des érosions ponctuées, une décoloration, une desquamation ou une possible dissociation du lit de l’ongle.

Complications et considérations diverses

Les personnes atteintes de psoriasis courent un risque plus important de développement de polyarthrite psoriasique, qui est un type d’enflure et d’inflammation articulaire associé au psoriasis. Le système immunitaire attaque les articulations comme il attaque les cellules saines de la peau, entraînant une enflure, une sensibilité et des douleurs articulaires. La polyarthrite psoriasique se développe souvent lentement mais peut parfois progresser rapidement, souvent en liaison avec de fortes éruptions cutanées.

Si votre psoriasis s’aggrave subitement, c’est-à-dire, si vous commencez à éprouver des douleurs croissantes, si vous constatez un gonflement et une sensibilité articulaire ; si des trainées radiantes rouges apparaissent autour d’une plaque psoriatique ; si vous notez un écoulement ou la présence de pus ; ou encore si vous souffrez d’effets secondaires tels que des vomissements, une diarrhée sanglante, des frissons ou une fièvre supérieure à 38 °C, consultez sans délai votre médecin. Si votre médecin habituel n’est pas en mesure de vous recevoir, demandez à être adressé(e) à un autre médecin qui pourra s’occuper de vous sans délai. Votre état pourrait s’aggraver et requiert une attention immédiate.

D'autres articles

Tomodensitométrie (TDM) abdominale : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Syndrome d’hyperglycémie hyperosmolaire : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Pourquoi utiliser un purificateur d’air ?

Journal

Implants capillaires : que faire suite à l’opération ?

administrateur

Électronystagmographie (ENG) : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

2 minutes pour trouver une pharmacie de garde !

Journal

L’infirmier en santé mentale

Irene

Dosage des antistreptolysines O (ASLO) : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Consulter un magnétiseur guérisseur pour définitivement vaincre la dépression

Journal