Image default
Santé

Les palpitations pendant la grossesse : que faire ?

Alors que vous n’y étiez pas du tout sujette, vous avez remarqué que votre cœur se met à palpiter. Les palpitations pendant la grossesse sont elles graves ?

Depuis quelques temps vous ressentez de petites palpitations au cours de la journée. Alors qu’en dehors de la grossesse vous n’y étiez pas du tout sujette, vous avez remarqué que depuis que vous êtes enceinte votre cœur bat la chamade et se met à palpiter.

Les palpitations pendant la grossesse : pourquoi ?

Pendant la grossesse votre corps change et vous êtes soumis à de grands bouleversements physiologique : votre volume sanguin augmente, ce qui poussent votre cœur à s’adapter et entrainent alors parfois de petites palpitations. Ces palpitations correspondent à de petites irrégularités du rythme cardiaque, les extrasystoles, relativement fréquentes chez les futures mamans.

Quelles conséquences ?

Les palpitations cardiaques sont dans la majorité des cas bénignes. Pour s’en assurer, il faut écarter des causses plus graves (malformations cardiaques, problème thyroïdien, etc…) à l’aide d’examen complémentaires (échographie, ECG, etc…).

Une fois les causes graves écartées, sachez tout de même que les palpitations peuvent entrainer des évanouissements, des vertiges : il faut donc en référer au praticien qui vous suit pendant votre grossesse.

L’anémie peut aussi être responsable des palpitations : pensez à surveiller votre taux de fer.

Quelle prise en charge ?

Après avoir écarté une origine pathologique des palpitations, quelques conseils peuvent vous être utiles pour maîtriser leur survenue :

  • Diminuer les boissons excitantes (thé, café, coca, etc…) et privilégiez des boissons apaisantes (tisanes, chocolat chaud, etc…).
  • Lorsque les palpitations surviennent, mettez en pratique les techniques de respiration apprises pendant les cours de préparation à la naissance : cela vous aidera à vous détendre et vous relaxer, votre pouls diminuera et votre cœur se « calmera ».
  • Demandez à votre sage-femme de vous prescrire de l’homéopathie.
  • Soignez-vous avec les plantes : tisane de valériane, d’aubépine ou de passiflore sont très bénéfiques.

D'autres articles

Manque d’appétit du nourrisson : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Traitements de la dermite de contact : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Prévention de la polyarthrite rhumatoïde : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Examen du champ visuel : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Molluscums pendulums (acrochordons, ou polypes fibroépithéliaux) multiples

Irene

Shampoing solide : pourquoi opter pour ce nouveau type de cosmétique ?

administrateur

Ingrédients naturels nourrissants et hydratants pour vos cheveux

Emmanuel

Scarlatine : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Cystite : les causes possibles

Irene