Image default
Santé

Oreillons : définition, cause, symptômes, traitement

Il s’agit d’une maladie d’origine virale transmise d’une personne à une autre par salive, sécrétions nasales et contact étroit.

La maladie affecte principalement les glandes parotides. Ces organes, également appelés glandes salivaires, contrôlent la production de la salive. Il existe trois ensembles de glandes salivaires de chaque côté du visage, situés derrière et au-dessous des oreilles. Le symptôme caractéristique des oreillons est un gonflement des glandes salivaires.

Symptômes

Ces symptômes apparaissent habituellement pendant les deux semaines suivant l’exposition au virus. Ce sont souvent des symptômes similaires à ceux de la grippe qui se manifestent en premier, notamment :

  • fatigue
  • courbatures
  • maux de tête
  • perte d’appétit
  • fièvre peu élevée

Une forte fièvre (jusqu’à 39,4 °C) et un gonflement des glandes salivaires se présentent les jours suivants. Il se peut que toutes les glandes ne gonflent pas en même temps. Plus fréquemment, elles n’enflent et ne deviennent douloureuses que périodiquement. Le risque de contagion est le plus élevé entre le moment de l’exposition au virus des oreillons et le moment où les glandes parotides enflent.

La plupart des personnes qui contractent les oreillons présentent des symptômes du virus. Cependant, selon les Centers for Disease Control and Prevention (CDC), seulement 30 à 40 % des patients atteints des oreillons ont des glandes enflées. Jusqu’à 20 % des patients sont totalement asymptomatiques (CDC).

Traitement

Les oreillons étant d’origine virale, ils ne répondent pas aux antibiotiques ou à d’autres médicaments. Il est cependant possible de traiter les symptômes pour être plus à l’aise pendant la maladie. Vous pouvez :

  • vous reposer quand vous vous sentez faible ou fatigué(e)
  • prendre des antidouleurs en vente libre, tels que l’ibuprofène ou l’acétaminophène, pour faire tomber la fièvre
  • appliquer des paquets de glace sur vos glandes pour les soulager
  • boire beaucoup d’eau pour éviter la déshydratation causée par la fièvre
  • suivre un régime d’aliments mous (soupe, yaourt, etc.), car l’action de mâcher peut être douloureuse quand les glandes sont enflées
  • éviter les aliments et boissons acides susceptibles d’augmenter la douleur dans vos glandes salivaires

Si vous avez suffisamment d’énergie, vous pourrez généralement retourner au travail ou à l’école environ une semaine après que le médecin aura diagnostiqué les oreillons. À ce stade, vous n’êtes plus contagieux. La maladie suit habituellement son cours en deux semaines environ. Au bout de dix jours, vous devriez déjà vous sentir mieux.

La plupart des gens qui ont eu les oreillons ne peuvent pas les contracter une deuxième fois. Le fait d’attraper le virus une fois vous protège contre une future infection.

Complications

Les complications sont rares, mais elles peuvent être graves si elles ne sont pas traitées. Les oreillons touchent principalement les glandes parotides, cependant ils peuvent aussi causer une inflammation dans d’autres parties du corps, notamment le cerveau et les organes de la reproduction.

L’orchite est une inflammation des testicules parfois causée par les oreillons. Cette affection se gère en plaçant des paquets de glace sur les testicules plusieurs fois par jour. S’il y a lieu, le médecin peut aussi recommander des antidouleurs sur ordonnance. Dans de rares cas, l’orchite peut causer la stérilité.

Les femmes souffrant des oreillons peuvent subir un gonflement des ovaires. Cette inflammation est parfois douloureuse mais n’endommage pas les ovules. Cependant, si une femme enceinte contracte les oreillons, elle court un risque accru de fausse couche.

Les oreillons peuvent entraîner la méningite ou l’encéphalite, deux maladies potentiellement fatales en l’absence de traitement. La méningite est le gonflement des membranes (les méninges) qui recouvrent la moelle épinière et le cerveau. L’encéphalite est l’inflammation du cerveau lui-même. Contactez votre médecin si vous avez les symptômes suivants pendant que vous souffrez des oreillons : convulsions, perte de connaissance ou maux de têtes sévères.

La pancréatite est l’inflammation du pancréas, un organe situé dans la cavité abdominale. La pancréatite provoquée par les oreillons est une affection temporaire qui compte comme symptômes des douleurs abdominales, de la nausée et des vomissements.

Dans 5 cas sur 10 000, le virus des oreillons provoque une surdité permanente en endommageant le limaçon, une des structures de l’oreille interne qui joue un rôle important dans l’ouïe.

Prévention

La vaccination permet de prévenir les oreillons. La plupart des nourrissons et enfants se font vacciner contre la rougeole, les oreillons et la rubéole (ROR) en même temps. La première vaccination ROR se fait généralement entre les âges de 12 et 15 mois lors d’une visite de routine chez le pédiatre. Une deuxième vaccination est nécessaire pour les enfants scolarisés entre les âges de 4 et 6 ans.

Il peut être recommandé aux adultes nés avant 1957 et n’ayant pas encore contracté les oreillons de se faire vacciner. Les personnes travaillant dans un environnement à risque élevé, comme un hôpital ou une école, doivent toujours se faire vacciner contre les oreillons.

Cependant, les patients immunocompromis allergiques à la gélatine ou à la néomycine, ou les patientes enceintes, ne doivent pas recevoir le vaccin ROR.

Consultez votre médecin traitant afin d’établir un programme d’immunisation pour vous et vos enfants.

D'autres articles

Gel hydroalcoolique : comment bien le choisir ?

Journal

Éruptions cutanées : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Utiliser un masseur de tête pour soulager les migraines

administrateur

Pâleur : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Les pustules : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Assurance santé, comment choisir la bonne ?

Journal

Pourquoi utiliser un purificateur d’air ?

Journal

Infections des sinus (sinusite) : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Infection auriculaire : définition, cause, symptômes, traitement

Irene