Image default
Santé

Leucoplasie : définition, cause, symptômes, traitement

La leucoplasie est une maladie se caractérisant par des taches blanches épaisses qui se développent sur la langue et sur le bord des joues ou dans la bouche. Le tabagisme est la cause la plus courante, mais d’autres agents irritants peuvent entraîner le déclenchement de la maladie également.

La leucoplasie modérée est généralement sans danger et disparaît sans traitement. Les cas les plus graves peuvent être liés à un cancer de la bouche. Ils doivent être traités dans les meilleurs délais.

Un entretien dentaire régulier peut contribuer à éviter les récurrences.

Symptômes

Cette pathologie se manifeste sous la forme de taches d’aspect inhabituel à l’intérieur de la bouche. Ces taches peuvent avoir plusieurs aspects. En général, les taches découlant de la leucoplasie ont les caractéristiques suivantes :

  • couleur blanche ou grise
  • surface épaisse, dure et légèrement gonflée
  • poilue (dans le cas de la leucoplasie poilue uniquement)

Ceci est rare, mais les taches peuvent également être parsemées de points rouges. Toute rougeur peut être un signe de cancer.

La leucoplasie survient le plus souvent sur la langue. Cependant, les joues et les gencives sont également vulnérables. Les taches peuvent se développer en plusieurs semaines, et elles sont rarement douloureuses.

Certaines femmes contractent la leucoplasie à l’extérieur de leurs parties génitales au niveau de la vulve.

Causes

La cause exacte de la leucoplasie n’est pas connue. Cependant, on peut affirmer qu’elle est principalement liée au tabagisme. Le fait de fumer est la cause la plus courante. Mâcher du tabac peut également entraîner la leucoplasie. Selon la clinique Mayo, trois fumeurs sur quatre développeront la leucoplasie à un moment dans leur vie. (Clinique Mayo, 2010)

Autres causes possibles :

  • fait de se mordre les joues
  • dents rugueuses et irrégulières
  • prothèses dentaires (surtout si elles ne sont pas correctement ajustées)

Leucoplasie poilue ou chevelue

Le virus Epstein-Barr (VEB) est la cause principale de la leucoplasie poilue. Lorsque vous attrapez ce virus, il reste dans votre corps en permanence. Le VEB est généralement dormant. Cependant, il peut entraîner des taches typiques de la leucoplasie poilue qui se développeront à tout moment. Les flambées sont plus courantes chez les personnes qui sont touchées par le VIH ou par d’autres maladies immunitaires.

Diagnostic

La leucoplasie est généralement diagnostiquée à l’aide d’un examen oral. De nombreux patients prennent cette maladie pour une candidose buccale. La candidose buccale est une infection aux levures dans la bouche. Les taches qu’elle entraîne sont généralement moins prononcées que celles de la leucoplasie. Elles peuvent saigner plus facilement.

Pendant un examen physique, votre dentiste pourra confirmer si les taches sont dues à une leucoplasie ou non. D’autres examens pourront être nécessaires pour confirmer la cause de vos symptômes. En traitant, vous pourrez prévenir l’apparition de taches futures.

Si une tache vous paraît suspecte, votre dentiste pourra effectuer une biopsie. Un petit échantillon de tissu sera alors envoyé à un pathologiste en vue de diagnostic. L’objectif est de déterminer s’il s’agit d’un cancer de la bouche ou non.

Traitement

La plupart des taches s’atténuent sans traitement. Cependant, si les résultats de votre biopsie sont positifs et qu’ils révèlent que vous avez peut-être un cancer de la bouche, il faudra retirer la tache immédiatement. Ceci peut aider à éviter sa diffusion.

Les petites taches peuvent être retirées par le biais d’une biopsie plus importante, par exemple en ayant recours à une thérapie au laser ou à un scalpel. Les taches qui sont assez grandes requièrent une chirurgie buccale.

La leucoplasie poilue ne nécessite pas forcément le retrait des taches. Votre dentiste pourra vous prescrire des antiviraux pour interrompre le développement des taches. Des onguents topiques contenant de l’acide rétinoïque peuvent également être utilisés pour réduire la taille des taches.

Pronostic

Dans la plupart des cas, la leucoplasie ne menace pas le pronostic vital. Les taches n’abîmeront pas l’aspect de la bouche de façon permanente. Les lésions disparaissent généralement toutes seules au bout de quelques semaines après que la source d’irritation a été supprimée. Cependant, si la zone où se trouve votre tache est particulièrement douloureuse ou vous semble suspecte, votre dentiste pourra prescrire des tests afin de s’assurer qu’il ne s’agit pas :

  • d’un cancer de la bouche
  • du VIH
  • du sida

Selon la clinique Mayo, votre risque de contracter un cancer de la bouche augmente même si les taches ont été éliminées. Un grand nombre des facteurs de risque de la leucoplasie sont également des facteurs de risque du cancer de la bouche. Le cancer de la bouche peut se développer en plus de la leucoplasie. (Clinique Mayo, 2010)

Prévention

De nombreux cas de leucoplasie peuvent être évités grâce à des adaptations de votre vie de tous les jours.

  • Arrêtez de fumer ou de mâcher du tabac
  • Réduisez votre consommation d’alcool
  • Privilégiez les aliments riches en antioxydants. Les antioxydants peuvent aider à désactiver les agents irritants qui entraînent la formation de taches. Les aliments riches en antioxydants incluent : les épinards, la citrouille et les carottes.

Contactez votre dentiste immédiatement si vous avez des raisons de croire que vous avez une leucoplasie. Ceci permettra d’empêcher que les taches n’empirent.

Des visites de suivi sont essentielles. Lorsque vous développez la leucoplasie, le risque de récurrences est élevé.

D'autres articles

Comment venir en aide à une peau atopique ?

Journal

Sinus pilonidal : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Syndrome de Ménière : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Attention, choisissez bien votre pharmacie en ligne !

Journal

Scintigraphie de la vésicule biliaire : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Diabète : les raisons de l’épidémie

administrateur

Urétrite : causes, symptômes, prévention et traitements

Irene

ECBU : indication, résultats et interprétation de l’examen cytobactériologique des urines

Irene

J’ai un utérus contractile, qu’est-ce que cela signifie ?

administrateur