Image default
Santé

Lipofilling mammaire : une technique d’augmentation mammaire révolutionnaire !

Généralement, quand les femmes souhaitent augmenter le volume de leurs seins, elles passent systématiquement par des implants mammaires. Toutefois, et avec les récents débats autour des prothèses PIP, certaines sont désormais réticentes à sauter le pas. C’est la raison pour laquelle, le lipofilling mammaire offre de belles promesses !  

Une augmentation mammaire sans prothèses

Au fil des années, la chirurgie esthétique ne cesse de faire des progrès. Et pour un résultat toujours plus naturel, elle propose désormais une alternative aux implants mammaires. Et cette alternative, c’est la technique du lipofilling mammaire. Concrètement, elle consiste à prélever de la graisse sur certaines zones du corps de manière à la réinjecter dans la poitrine. Évidemment, elle est soigneusement traitée et nettoyée en amont avant toute réinjection.

Le gros avantage de cette technique, c’est qu’il ne s’agit pas d’un corps étranger. Et déjà, c’est un large progrès pour toutes celles qui auraient connu des déboires avec les prothèses. Par ailleurs, on estime qu’une seule opération peut vous faire gagner jusqu’à deux ou trois bonnets. C’est donc le moyen parfait pour se sentir plus belle au naturel. Toutefois, il faut savoir que les résultats définitifs ne seront visibles qu’au bout de six mois, une fois qu’une partie de la matière se sera résorbée.

Zoom sur l’intervention

Le  lipofilling mammaire s’adresse à toutes les femmes qui souhaitent augmenter le volume de leurs seins mais également, à toutes celles qui ont subi une mastectomie. Toutefois, il faudra toujours garder à l’esprit que c’est une opération qui s’adresse à celles dont la masse graisseuse est assez importante. Lors d’un premier rendez-vous, le chirurgien esthétique évaluera la faisabilité de ce genre d’intervention.

Ensuite, c’est une opération qui s’effectue sous anesthésie générale et qui dure environ 1h à 3h. Concernant les suites, il n’est pas rare de ressentir un certain tiraillement au niveau des zones de prélèvement mais également, au niveau de la poitrine. Toutefois, c’est une douleur qui peut largement être combattue à l’aide d’antalgiques et qui est généralement moins intense que celle concernant la pose d’implants.

D'autres articles

Comment venir en aide à une peau atopique ?

Journal

Pourquoi utiliser un purificateur d’air ?

Journal

Où acheter les huiles essentielles ?

Journal

Qu’est-ce que la CPAM

Journal

Assurance santé, comment choisir la bonne ?

Journal

Dans quel cas faire appel à un médecin de garde

Journal