Image default
Santé

Saillie des fontanelles : définition, cause, symptômes, traitement

La fontanelle est un espace membraneux (non-ossifié). À la naissance, le nouveau-né présente plusieurs zones souples, là où les os du crâne ne sont pas encore soudés. À la naissance, l’enfant a des fontanelles au sommet de la tête, en arrière de celle-ci, ainsi que sur les côtés.

Il est important que les nouveaux/jeunes parents sachent à quoi ressemble une fontanelle normale et quelles sensations elle doivent offrir au toucher. Selon les instituts nationaux américains de la santé (National Institutes of Health, NIH), cet espace membraneux sur le crâne de bébé doit être relativement ferme. La fontanelle doit être incurvée vers l’intérieur, mais très légèrement seulement (NIH, 2011).

Tout changement de texture ou d’aspect peut signaler de graves problèmes de santé. Les parents doivent notamment savoir repérer une saillie de fontanelle : celle-ci présente alors un aspect bombé. Cet état peut indiquer un œdème cérébral ou une accumulation de liquide sur le cerveau. Ces facteurs peuvent provoquer une augmentation de la pression à l’intérieur du crâne. Il peut en résulter des lésions pour le cerveau en développement du bébé.

Une saille de fontanelle est une urgence médicale. Si votre enfant éprouve ce symptôme, consultez immédiatement un médecin.

Causes

Quelques unes des causes les plus courantes d’un bombement de fontanelle :

  • encéphalite : inflammation cérébrale due à une infection virale ou bactérienne ;
  • hydrocéphalie : un excès de fluide cérébral présent à la naissance ou qui intervient en cas de lésion ou d’infection ;
  • méningite : inflammation des tissus cérébraux ou de la moelle épinière due à une infection virale ou bactérienne ;
  • encéphalopathie hypoxique ischémique : œdème cérébral et lésions intervenant lorsque le cerveau d’un enfant est privé d’oxygène sur une longue durée ;
  • hémorragie intracrânienne (saignement cérébral) ;
  • traumatisme crânien.

Autres causes

Les conditions ci-dessus ne sont pas les seules explications. Un article publié en 2003 dans le périodique American Family Physician identifiait entre autres les causes possibles suivantes (Kiesler and Ricer, 2003) :

  • tumeur ou abcès cérébral(e) ;
  • maladie de Lyme : infection bactérienne contractée par la morsure d’une tique infectée ;
  • maladie d’Addison : les glandes surrénales ne produisent pas suffisamment d’hormones pour permettre au corps de fonctionner correctement ;
  • insuffisance cardiaque congestive : le cœur ne parvenant pas à pomper suffisamment le sang, ce dernier s’accumule, ainsi que des liquides, dans diverses parties du corps ;
  • leucémie : cancer des globules blancs ;
  • perturbation de l’équilibre électrolytique : les taux de certaines substances chimiques (sodium et potassium, par exemple), sont déséquilibrés ;
  • hyperthyroïdie : votre glande thyroïde produit plus d’hormones que nécessaire ;
  • leucinose : votre corps ne désagrège pas correctement les protéines ;
  • anémie : votre sang ne contient pas suffisamment d’oxygène.

Consulter un médecin

Consulter un médecin

Plusieurs facteurs peuvent donner un aspect bombé à la fontanelle, sans pour autant qu’il s’agisse d’une urgence. Ces facteurs incluent notamment :

  • le bébé est couché ;
  • le bébé est en train de vomir ;
  • le bébé pleure ou crie.

Afin de déterminer si un nourrisson présente effectivement une saillie de fontanelle, essayez de le calmer. Positionnez l’enfant de manière à ce que sa tête soit à la verticale. Si vous y parvenez et qu’une ou plusieurs fontanelles semblent être bombées, faites immédiatement appel aux services d’urgence.

N’attendez pas d’obtenir un rendez-vous chez le médecin : consultez ou appelez immédiatement les services d’urgence les plus proches. Il est particulièrement essentiel de faire appel aux urgences si le bébé a de la fièvre ou semble très somnolent.

Soins médicaux

Soins médicaux

Ce symptôme étant susceptible d’avoir de multiples causes, le médecin va recueillir autant d’informations que possible sur l’état de l’enfant.

Le médecin va effectuer un examen physique de l’enfant. Il ou elle souhaitera éventuellement poser les questions suivantes :

  • la fontanelle est-elle toujours saillante ou bien semble-t-elle parfois normale ;
  • à quel moment vous avez constaté que la fontanelle avait un aspect anormal ;
  • quelles sont les fontanelles qui semblent bombées.

Veillez à signaler au médecin tous autres symptômes éventuellement remarqués (somnolence marquée, forte température, irritabilité au-delà de la normale pour l’enfant, etc.).

En fonction des réponses fournies et d’autres symptômes éventuels, le médecin pourra prescrire un ou plusieurs examens qui permettront de parvenir à un diagnostic. Selon les instituts nationaux américains de la santé (NIH), les tomodensitogrammes et IRM sont les examens de la tête les plus couramment utilisés.

Une ponction lombaire pourra également être effectuée. Cette démarche implique d’effectuer un prélèvement de liquide cérébrospinal dans le bas de la colonne vertébrale afin de repérer la présence éventuelle d’infections ou de maladies du système nerveux (NIH, 2011).

Le traitement dépendra de la cause sous-jacente de la saille de la fontanelle.

Complications

La saillie de fontanelle peut être le signe de plusieurs conditions extrêmement graves. En cas d’absence de traitement immédiat, les conséquences peuvent s’avérer extrêmement graves. L’encéphalite (cause courante de saillie de la fontanelle) peut par exemple conduire à des lésions cérébrales permanentes, voire à un décès dans les cas les plus graves.

Prévention

Il n’y a aucun moyen déterminé de prévenir une saillie de fontanelle. La raison en est que ce symptôme présente de multiples causes potentielles.

Cependant, les parents et autres soignants ou gardiens peuvent éviter des visites aux urgences en apprenant à distinguer entre une fontanelle qui semble momentanément enflée, et une fontanelle réellement saillante.

D'autres articles

Prévention de la polyarthrite rhumatoïde : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Tomber enceinte avec un stérilet au cuivre : mythe ou réalité ?

administrateur

Présence de sang dans les expectorations (crachats) : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Où acheter les huiles essentielles ?

Journal

Opisthotonos : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Amygdalite : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Pâleur : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Scarlatine : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Top 4 des conseils et astuces lorsqu’on débute dans le vapotage

Emmanuel