Image default
Santé

Panneau métabolique de base : définition, cause, symptômes, traitement

Que ce soit à l’occasion d’une visite de routine au cabinet de votre médecin de famille ou d’une admission à l’hôpital, les médecins ont besoin d’informations sur le fonctionnement de votre corps. Le panneau métabolique de base est une batterie d’analyses qui aident votre médecin à évaluer les fonctions importantes de votre corps.

Le panneau métabolique de base inclut les analyses de sang suivantes :

Azote uréique du sang

Ce test mesure la teneur en azote du sang.

CO2 (dioxyde de carbone ou gaz carbonique)

Cette analyse a trait aux fonctions pulmonaire et rénale.

Créatinine

Les niveaux de créatinine peuvent indiquer à votre médecin comment fonctionnent vos reins.

Glucose

Une analyse de glucose vise à mesurer vos niveaux de sucre dans le sang. Des taux de glucose anormalement élevés peuvent signaler des problèmes divers.

Sodium

Cette analyse vise à déterminer si la concentration de sodium se situe dans une fourchette normale. Elle fait partie des analyses des électrolytes sanguins.

Potassium

Vos niveaux de potassium sont testés dans le cadre des analyses des électrolytes sanguins.

Calcium

La détermination des niveaux de calcium dans votre sang peut contribuer à la détection d’un problème rénal, osseux ou nerveux.

Chlorure

Les niveaux de chlorure sont vérifiés dans le cadre des analyses d’électrolytes sanguins.

Albumine

Quelques laboratoires mesurent également le taux d’albumine, qui analyse les niveaux protéiniques sanguins dans le but de dépister d’éventuelles pathologies rénales et hépatiques.

Objet

Le panneau métabolique de base peut permettre à votre médecin de détecter des problèmes graves :

  • de filtrage du sang ;
  • d’équilibre acide-base du sang ;
  • de taux de sucre dans le sang ;
  • de niveaux d’électrolytes.

Ces analyses peuvent contribuer à la mise en lumière de problèmes rénaux, pulmonaires et cardiaques, ou encore pancréatiques ou d’insuline. Si l’un ou l’autre de ces indicateurs de base se révèle anormal, des tests plus ciblés seront prescrits.

L’un des avantages présentés par cette batterie d’analyses réside dans le fait qu’elle peut être réalisée à partir d’un seul échantillon de sang divisé en laboratoire.

Interventions

La quantité de sang nécessaire à ces analyses est faible. L’échantillon est recueilli par veinopuncture . Une aiguille est insérée dans une veine de votre bras ou de votre main. Le sang est prélevé dans un tube relié à l’aiguille et analysé en laboratoire.

Préparation

Avant le prélèvement nécessaire à ces analyses, vous devrez jeûner durant huit heures. Ne mangez pas et ingérez uniquement de l’eau en quantité réduite.

Il est également possible que vous deviez vous abstenir de la prise de certains médicaments avant le prélèvement pour analyse. Pour cela néanmoins, vous devez vous conformer rigoureusement aux instructions du médecin. N’interrompez pas votre traitement à moins que le médecin ne vous en donne formellement l’instruction.

Risques

À l’occasion du prélèvement de l’échantillon, il est possible que vous ressentiez une douleur modérée ou une légère sensation de pincement. Après le retrait de l’aiguille, vous pourrez éprouver une sensation pulsatile. Vous devrez appliquer une pression sur le site de la piqûre. Un pansement sera posé et vous devrez le laisser en place durant 10 à 20 minutes pour arrêter tout saignement. Abstenez-vous d’utiliser votre bras pour soulever des charges lourdes jusqu’au lendemain.

Les risques liés à un prélèvement sanguin sont extrêmement rares ; il peut néanmoins s’agir :

  • d’un évanouissement ou d’une sensation d’étourdissement ;
  • de la formation d’un hématome (accumulation de sang sous la peau) ;
  • d’une infection (laquelle peut, d’ordinaire, être évitée par nettoyage de la peau avant insertion de l’aiguille) ;
  • d’un saignement excessif (la persistance d’un saignement durant une longue période après le test peut indiquer une pathologie sanguine plus grave et doit être signalée à votre médecin) ;

Résultats normaux

  • Azote uréique sanguin : 7-20 mg/dL (milligrammes par décilitre de sang)
  • Créatinine : 0,8-1,4 mg/dL
  • Sodium sérique (Na+) : 136-144 mEq/L (milliéquivalents par litre de sang)
  • Potassium sérique (K+) : 3,7-5,2 mEq/L
  • Calcium sérique : 8,5-10,2 mg/dL (milligrammes par décilitre)
  • Chlorure sérique (Cl-) : 101-111 mmol/L (millimoles par litre)
  • Dioxyde de carbone/gaz carbonique sérique (CO2) : 20-29 mmol/L
  • Glucose 64-128 mg/dL (milligrammes par décilitre de sang)
  • Albumine 3,4-5,4 g/dL (milligrammes par décilitre de sang)

Résultats anormaux

Des résultats anormaux des tests peuvent indiquer une pathologie médicale grave, telle qu’une maladie rénale, le diabète ou une pathologie pulmonaire.

Tests rénaux

Un niveau élevé d’azote uréique du sang peut indiquer une maladie rénale, telle que la glomérulonéphrite ou une insuffisance rénale. Autres causes possibles : insuffisance cardiaque congestive ou choc hypovolémique. Un faible taux d’azote uréique du sang peut signaler des problèmes hépatiques, une insuffisance protéinique de votre régime ou une consommation excessive d’eau.

Un taux élevé de créatinine peut également indiquer des problèmes rénaux, une maladie musculaire ou une toxémie pré-éclamptique. Un faible taux de créatinine peut être dû à une myasthénie ou une dystrophie musculaire.

Électrolytes

Un taux élevé de sérum sodique peut être dû à diverses pathologies hormonales, telles que le diabète insipide ou le syndrome de Cushing. Il arrive également qu’il indique un excès de sel dans l’alimentation ou une sudation excessive, ou encore, que ce résultat soit causé par certains diurétiques. Un niveau de sodium inférieur à la normale peut également être dû à des anomalies hormonales, telles que la maladie d’Addison ou le syndrome d’anti-diurèse inappropriée. Un faible taux de sodium peut également être dû à la déshydratation, des vomissements et certains types d’insuffisance cardiaque.

Un taux élevé de potassium sérique est souvent indicateur de maladie rénale. Le potassium est souvent très important pour la fonction musculaire. Un taux élevé de potassium sérique peut réduire l’activité du muscle cardiaque. Un faible taux de potassium sérique peut être imputable à des médicaments diurétiques ou à certains problèmes hormonaux. Des taux faibles peuvent entraîner un battement de cœur irrégulier.

Des taux élevés de calcium sérique peuvent être la conséquence de problèmes de la glande parathyroïde, la consommation excessive de suppléments de calcium ou certains types de cancer. Des taux faibles de calcium sérique peuvent être la conséquence d’une glande parathyroïde inactive, d’une insuffisance rénale ou hépatique, d’un déficit en vitamine D ou de problèmes pancréatiques.

Des niveaux élevés de chlorure peuvent indiquer une acidose métabolique, c’est-à-dire, une situation dans laquelle la quantité d’acide éliminée par les reins n’est pas suffisante. De faibles taux de chlorure peuvent être la conséquence de la maladie d’Addison, d’une insuffisance cardiaque congestive ou d’une déshydratation. L’alcalose métabolique et diverses autres anomalies affectent également les niveaux de chlorure.

Des taux élevés en dioxyde de carbone ou gaz carbonique peuvent être causés par des problèmes respiratoires, syndrome de Cushing ou des problèmes hormonaux. Des niveaux inférieurs à la normale peuvent découler d’une acidose, d’une maladie rénale ou de divers types de toxicités liées à un poison.

Métabolisme du sucre

Les niveaux de glucose sanguin à jeun peuvent contribuer au diagnostic du diabète ou pré-diabète. Un niveau de glucose à jeun compris entre 100 et 125 mg/dL indique que vous courez un risque diabétique. Vous êtes diabétique lorsque votre taux de glucose à jeun excède 126 mg/dL. D’autres problèmes, tels que l’hyperthyroïdie et divers types de cancer pancréatique entraînent une élévation du taux de glucose dans le sang. Un faible taux de glucose peut être le signe d’une insuffisance d’activité de l’hypophyse ou de la thyroïde. Le taux de glucose peut aussi être bas lorsqu’un patient diabétique consomme de l’insuline en excès ou ne se nourrit pas suffisamment.

Protéine sanguine

Les taux d’albumine élevés sont très rares. De faibles taux d’albumine peuvent être imputables à une maladie rénale ou hépatique, à une récente intervention chirurgicale visant une réduction de poids (chirurgie bariatrique), ou un régime pauvre en protéines.

Suivi

Il ne s’agit que de résumés sommaires de possibles causes de résultats de test anormaux. Entretenez-vous avec le médecin de chaque résultat de test anormal pour en savoir plus sur ce qu’il peut indiquer.

D'autres articles

Constantes globulaires : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

3 choses à savoir sur le Botox

administrateur

Syndrome d’hyperglycémie hyperosmolaire : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Les 3 meilleures alternatives aux protections hygiéniques classiques

administrateur

Remèdes naturels pour le cœur

administrateur

Ophtalmoscopie : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Santé : quelles sont les règlementations pour les jouets ?

administrateur

Que faire en cas de chute des cheveux ?

Journal

Symptômes de l’arthrose : définition, cause, symptômes, traitement

Irene