Image default
Santé

Infection auriculaire : définition, cause, symptômes, traitement

Une infection auriculaire se produit quand une bactérie ou un virus affecte l’oreille moyenne, qui comprend les sections situées juste derrière le tympan. L’infection peut être douloureuse à cause de l’inflammation de l’oreille moyenne et du liquide qui s’accumule à cet endroit.

L’infection auriculaire peut être aigüe ou chronique. L’infection aigüe est douloureuse, mais brève. L’infection chronique ne guérit pas, ou elle revient de nombreuses fois. Elle peut provoquer des dommages permanents à l’oreille moyenne et à l’oreille interne.

Causes

Une infection auriculaire se produit quand une des trompes d’Eustache est gonflée ou bloquée et du liquide s’accumule dans l’oreille interne. Les trompes d’Eustache sont de petites trompes qui s’étendent de l’oreille jusqu’à l’arrière de la gorge. Elles peuvent se bloquer pour plusieurs raisons, notamment :

  • allergies
  • rhumes
  • infections des sinus
  • surproduction de mucus
  • tabagisme
  • infection ou gonflement des végétations (des tissus près des amygdales qui capturent des bactéries et des virus nocifs)

Risques

Les infections auriculaires se produisent le plus fréquemment chez les jeunes enfants, car leurs trompes d’Eustache sont plus petites et étroites. Les bébés nourris au biberon ont eux aussi un taux plus élevé d’infections auriculaires que ceux nourris au sein. Autres facteurs qui augmentent le risque de développer une infection auriculaire :

  • changements d’altitude
  • changements de climat
  • exposition à la fumée de cigarette
  • utilisation d’une tétine
  • récente maladie ou infection auriculaire

Symptômes

Quelques symptômes fréquents de l’infection auriculaire :

  • légère douleur ou inconfort dans l’oreille
  • sensation de pression persistante à l’intérieur de l’oreille
  • irritabilité chez les nourrissons
  • écoulement de l’oreille d’un liquide semblable au pus
  • perte auditive

Ces symptômes peuvent être constants ou aller et venir. Ils peuvent affecter une oreille ou les deux. Les symptômes de l’infection chronique peuvent être moins évidents que ceux de l’infection aigüe.

Si vous avez un enfant âgé de moins de six mois qui a de la fièvre ou d’autres symptômes de l’infection auriculaire, vous devez appeler un médecin. Consultez toujours un médecin si l’enfant a une température supérieure à 38,9 degrés ou une douleur intense à l’oreille.

Diagnostic

Pendant une consultation, le praticien examine les oreilles au moyen d’un otoscope, un instrument muni d’une lumière et d’une loupe. L’examen pourra révéler :

  • une rougeur, des bulles d’air ou du liquide semblable à du pus dans l’oreille moyenne
  • un écoulement de liquide de l’oreille moyenne
  • une perforation du tympan
  • une protubérance ou un effondrement du tympan

Si l’infection en est à un stade avancé, le médecin prélèvera un échantillon du liquide dans l’oreille et le fera analyser pour déterminer si certains types de bactéries résistantes aux antibiotiques sont présents. Il pourra aussi prescrire une tomodensitométrie de la tête pour déterminer si l’infection s’est propagée au-delà de l’oreille moyenne. Enfin, il pourra recommander un examen audiométrique, particulièrement en cas d’infections auriculaires chroniques.

Traitement

La plupart des infections auriculaires légères disparaissent sans intervention. Certaines des méthodes suivantes soulagent efficacement les symptômes de l’infection auriculaire légère :

  • application d’un gant de toilette tiède sur l’oreille affectée
  • antidouleurs en vente libre comme l’ibuprofène ou l’acétaminophène
  • gouttes pour les oreilles, sur ordonnance ou en vente libre, pour soulager la douleur
  • décongestifs en vente libre comme la pseudo-éphédrine

Si les symptômes empirent ou ne s’améliorent pas, il faudra prendre rendez-vous chez le médecin. Il pourra prescrire des antibiotiques si l’infection est chronique ou ne semble pas se guérir. Si un enfant âgé de moins de deux ans présente des symptômes d’infection auriculaire, le médecin lui donnera probablement des antibiotiques. Quand des antibiotiques sont prescrits, il est important de suivre le traitement jusqu’au bout.

Une intervention chirurgicale pourra être considérée si l’infection ne disparaît pas après les traitements médicaux habituels, ou si de nombreuses infections se produisent en peu de temps. La plupart du temps, des canules sont placées dans les oreilles pour permettre l’évacuation du liquide. Si les végétations sont hypertrophiées, il faudra peut-être les retirer.

Long terme

Les infections auriculaires disparaissent habituellement sans intervention, mais elles sont susceptibles de revenir. Les complications rares, mais graves, qui suivent peuvent suivre une infection auriculaire :

  • perte auditive
  • retard de langage chez l’enfant, difficultés à apprendre à parler
  • mastoïdite (infection de la mastoïde crânienne)
  • méningite (infection bactérienne des membranes recouvrant le cerveau et la moelle épinière)
  • rupture du tympan

Prévention

Il a été prouvé que les pratiques suivantes réduisent le risque d’une infection auriculaire :

  • se laver souvent les mains
  • éviter les zones surpeuplées
  • éviter les tétines pour les nourrissons et les petits enfants
  • nourrir les bébés au sein
  • éviter la fumée des autres
  • se faire vacciner régulièrement

D'autres articles

Infection de la vessie : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Urétrite : causes, symptômes, prévention et traitements

Irene

Pourquoi utiliser un purificateur d’air ?

Journal

Fatigue chronique : Les 8 aliments miracles qui vont vous réveiller !

administrateur

Pourquoi se traiter par l’hypnose ?

Journal

Comment réussir son sevrage nicotinique

Journal

L’avocat fait-il vraiment grossir ?

Irene

ECBU : indication, résultats et interprétation de l’examen cytobactériologique des urines

Irene

Dextrose : définition, cause, symptômes, traitement

Irene